Accueil > & Un mag’ déco > Humeur > Sweet home chronique > Sweet home made !

Sweet home chronique

Humeur

Sweet home made !

« C’est moi qui l’ai fait ! » Qui n’a jamais entendu ce cri joyeux et exalté qui trahit la fierté débordante de son auteur ? Et de fait, le « fait-main » n’est-il pas cette madeleine de Proust qui nous renvoie à nos chefs-d’œuvre d’enfants, quand, fébriles, nous tendions vers une maman conquise d’avance, notre plus beau cadeau de fête des mères ? Mais il est bien loin, le temps des colliers de nouilles et des cendriers en papier mâché dignes de figurer au firmament du musée parental. Considérez les deux défis qui m’attendent maintenant et admirez comment Mlle Sweet Home va les relever !

Défi n° 1

Réaliser de mes 10 doigts de « petite main », avec la tête haute et sans perdre pied… une paire de double-rideaux pour la fenêtre du bureau.

Pied de biche vissé, canette installée… la machine à coudre est prête à galoper. Oui mais voilà, impossible de remettre la main sur ma casquette de couturière, celle sans qui les mots « surfiler », « bâtir » et « ourler » ne sont que des messages codés. Où ai-je bien pu l’égarer ? Au bout de 2h de recherche effrénée, je rends les armes et file chez Nodal demander de l’aide à Martine. Et là ! Miracle ! Elle tient ma casquette de couturière entre les mains, avec toutes les réponses qui me manquaient pour passer à l’action. Grâce à ses conseils de pro, la réalisation maison de mes rideaux est enfin devenue un jeu d’enfant. Aujourd’hui, je peux le dire sans bouder mon plaisir : « Les sublimes rideaux de mon bureau : C’est moi qui les ai fait ! »

Défi n°2

Offrir une seconde vie à un petit fauteuil crapaud tout défoncé.

Pour celle qui croit aux contes de fées, la recette est un grand classique ! Transformer un crapaud en prince est une opération instantanée : un baiser suffit ! Alors là, je vous le dis tout net : j’ai bien essayé d’embrasser mon petit crapaud des pieds aux accoudoirs, il a gardé sa triste mine de fauteuil à restaurer. Que faire ? L’équipe de Nodal serait-elle à la hauteur du défi ? Mais oui ! Voyez vous-même ! Un vrai prince désormais, que mon petit crapaud passé entre les mains expertes d’Estelle, la tapissière de Nodal.

Pour achever en beauté mon ode au « home made », je vous invite à goûter ci-contre quelques réalisations made by Nodal, rien que pour le plaisir de vos yeux.

Mamz’elle sweet home.

  • Made by Nodal !
    Made by Nodal !

    fauteuils crapauds tissu Designers Guild

  • Made by Nodal !
    Made by Nodal !

    fauteuil bergère à pois

  • Made by Nodal !
    Made by Nodal !

    tête de lit et fauteuil coordonnés recouverts d'un tissu toile de Jouy

  • Made by Nodal !
    Made by Nodal !

    un classique revisité

  • Made by Nodal !
    Made by Nodal !

    un voltaire à rayures

By nodal

C’est signé Nodal

  •  C'est signé Nodal

    Résidence Alésia (Paris 14ème)

    Confection et pose de rideaux. Pose de moquette et fourniture de mobilier (tables et fauteuils)

  •  C'est signé Nodal

    Résidence Les jardins d'Arcadie (Rouen)

    Pose de revêtement de sol (dalles Flotex) et revêtement mural Vinacoustic.

  •  C'est signé Nodal

    Lycée Sacré-Cœur (Rouen)

    Pose de stores à bandes verticales.

  •  C'est signé Nodal

    Clinique Méridienne (Rouen)

    Pose de rideaux.

  •  C'est signé Nodal

    Le Clos de la Vaupalière (Rouen)

    Rideaux et stores en tissu occultant.

  •  C'est signé Nodal

    Magasin Le Printemps (Rouen)

    Confection et pose de rideaux.

  •  C'est signé Nodal

    Hall d'accueil du Comet au Parc Expo de Rouen

    Murs (Elitis Glass). Sol (dalles Bolon now)