Accueil > & Un mag’ déco > Inspiration > Hissez vos couleurs > Le carnet rose de ma décoration d’intérieure

Hissez vos couleurs

Inspiration

Le carnet rose de ma décoration d’intérieure

Barbie, lolita et babydoll… S’il est une couleur très injustement épinglée de clichés, c’est bien le rose ! Faites un sort aux aprioris, nous partons à la redécouverte d’une nuance qui joue la carte du tendre de votre décoration.

Métissée de rouge

Au départ, c’est un rouge lavé de blanc. Versez un trait de sirop de fraise… rouge. Noyez-le généreusement de lait… blanc. Vous obtenez un pur et véritable rose. Variation du rouge qui constitue sa base, le rose rejoint le quatuor des couleurs primaires quand il s’appelle « magenta ». Inutile de chercher bien loin, il doit tout simplement son nom à la fleur reine de nos jardins.

Une pincée de romantisme

Couleur des cœurs tendres, le rose incarne instantanément la douceur, la séduction et le romantisme. Longtemps apanage exclusif de la féminité, de 7 à 77 ans, cette couleur girly rejoint aujourd’hui les dressings masculins (cotonnades fleuries, pulls en cachemires…). Concernant les règles d’usage, il en va de la décoration comme de la mode… En matière de style, tout est une question d’équilibre et de posologie. Si le total-look est fortement déconseillé, on aimera arrondir les angles et réchauffer l’atmosphère avec cette nuance ré-conciliante et réconfortante.

Une fille facile ? Ça dépend pour quoi

Très à l’aise en société, le rose est le complice idéal de nombreuses couleurs.

En version vive, il file le parfait amour avec le vert prairie, le turquoise, le violine et même le jaune soleil ou le orange.


En version pastel, il s’acoquine immédiatement avec des gris bleutés, verts amande, taupes ou blancs cassés.


En version friandise (bonbon ou barbe à papa), il adore le blanc ou le vert d’eau.


Prenez vos marques !

En matière de rose, la palme revient aux britanniques ! Un petit tour dans l’atelier de Tricia Guild et vous serez immédiatement conquis par l’usage qu’elle fait de cette couleur gaie et tendre. En véritable wedding planner, elle sait la « marier » comme personne. Chez Sanderson, le rose fait partie de la palette primaire au même titre que le bleu et le vert. Chez Manuel Canovas, il flirte sans complexe avec des couleurs vives (orange, rouge, turquoise…). Sans oublier 1825 de Théodore et sa palette de roses aux noms évocateurs : « rose antique », « pinky », « babydoll », « bougainvilléé », « lilas » et « barbe-à-papa ».


Ce parfum de rose vous émoustille ?
Prochains épisodes à suivre avec le rose indien et le rose poudre...

  • Noces de soie
    Noces de soie

    en rose et vert par Designers Guild

  • Valse rose, jaune, bleu
    Valse rose, jaune, bleu

    par Osborne&Little

  • De rose et blanc vêtu
    De rose et blanc vêtu

    par Designers Guild

  • Orange-framboise-curaçao
    Orange-framboise-curaçao

    Le cocktail de Manuel Canovas

  • Brassées de pivoines
    Brassées de pivoines

    cueillies dans la jardin de Designers Guild

  • Un rose tendre
    Un rose tendre

    chez Camengo

  • Réunion de roses
    Réunion de roses

    par Tricia Guild

  • En parfaite complicité
    En parfaite complicité

    Elitis marie le rose et le jaune d'or

By nodal

C’est signé Nodal

  •  C'est signé Nodal

    Résidence Alésia (Paris 14ème)

    Confection et pose de rideaux. Pose de moquette et fourniture de mobilier (tables et fauteuils)

  •  C'est signé Nodal

    Résidence Les jardins d'Arcadie (Rouen)

    Pose de revêtement de sol (dalles Flotex) et revêtement mural Vinacoustic.

  •  C'est signé Nodal

    Lycée Sacré-Cœur (Rouen)

    Pose de stores à bandes verticales.

  •  C'est signé Nodal

    Clinique Méridienne (Rouen)

    Pose de rideaux.

  •  C'est signé Nodal

    Le Clos de la Vaupalière (Rouen)

    Rideaux et stores en tissu occultant.

  •  C'est signé Nodal

    Magasin Le Printemps (Rouen)

    Confection et pose de rideaux.

  •  C'est signé Nodal

    Hall d'accueil du Comet au Parc Expo de Rouen

    Murs (Elitis Glass). Sol (dalles Bolon now)